I beg you pardon?

Publié le par Méli

 

J'ai, aujourd'hui, eu une discussion très intéressante avec ma sœur.

(Pour les intéressés, ma sœur a 13 ans et est au collège)

Nous parlions de ma journée de stage (où j'ai donné mon very first cours toute seule, héhé), et nous avons progressivement dérivé sur son collège, et ses équipements. Il faut savoir que dans ledit collège, il y a en tout et pour tout un TBI – ce qui, j'en conviens, n'est pas si mal, mais attendez la suite – et une poignée de projecteurs à droite, à gauche. Attention, nous parlons de projecteurs, pas de rétroprojecteurs. Le projo est un appareil souvent fixé au plafond et raccordé à un ordinateur dans la salle de classe, permettant aux élèves de voir ce qu'on trouve sur l'écran d'ordi. Dans le lycée où je travaille en ce moment, l'image est projetée via le TBI, ce qui fait qu'on n'a pas besoin forcément de passer quinze heures à régler la taille de l'image projetée – et le top, c'est que maintenant, fini les transparents, nous passons à la couleur, wouhou !

http://lewebpedagogique.com/moscm1/files/2010/11/paysages-006.jpg
N'est-ce pas magnifique, la magie d'un TBI? **


Bien, même si l'académie se met peu à peu aux technologies, malgré notre situation géographique reculée, ce cas n'est pas isolé. Certains établissements sont fully-equipped, d'autres non. Le changement est en cours.

Là où j'ai tiré une tronche, c'est quand j'ai appris tout ce qui était à disposition des élèves. Alors, depuis quelques années, une nouvelle cantine était en construction, et a ouvert il y a trois ou quatre ans. L'ancienne a donc fermé, mais il a fallu l'aménager. Nouvelles salles de classes, nouvelle salle des profs, et une salle d'audio-visuel.

 

Là, j'applaudis des deux mains. C'est vrai que ce genre de chose est vraiment un plus dans un établissement. Donc, encore une fois, ce n'est pas ce qui m'a tuée.

 

Ce qui m'a tuée, c'est ce qu'on appelle le foyer, ou plus formellement la maison des collégiens. Alors un truc bien, c'est la récupération des anciens fauteuils de la salle des profs pour les élèves – même si je pense que remplacer les fauteuils ne devait pas spécialement être une priorité, y'a des salles où il y a les mêmes chaises que les élèves, et c'est très bien...

Mais dans ce foyer, il y a un écran plat. Sachant que le foyer est à disposition totale des gamins, donc expliquez-moi ce qu'une télé fiche là ! Mais oui, entre deux cours, regardons la dernière émission de télé réalité à la mode ! Et prochainement, il va y avoir...

Un baby-foot. Expliquez-moi la démarche pédagogique derrière l'achat d'un baby-foot. Alors on va me dire « oui, tu comprends, c'est pour que les gamins puissent se détendre ». Euh ouais. Mais non. Ils ont déjà des fauteuils, et un écran plat, et un CDI, et une salle info... Et puis, il faut savoir que ledit foyer est sous l'entière responsabilité des élèves. Ca, c'est pas mal dans la théorie : ça les responsabilise, tout ça... Mais il n'y a jamais le moindre adulte là-bas. Non, c'est toujours un troisième, ou un quatrième, éventuellement un cinquième, qui chapeaute – oui, on sait tous que les grands de cinquième ont peur de la menace terrible que représente un élève de cinquième. Et donc, si les gamins sans surveillance font trop de bruit dans le foyer – ce serait étrange, non, pour des adolescents livrés à eux-mêmes ? – eh bien... Le foyer est fermé pendant quelques jours, qui peuvent devenir des semaines, et si j'écoute ma fratrie, ça peut aller à deux mois – ça me semble beaucoup, je soupçonne de l'exagération.

http://www.penalti.fr/dotclear/public/BABY_FOOT_BONZINI_stadium.jpg
Le dernier outil pédagogique indispensable.

 

 

Alors franchement : pour un endroit qui n'est pas propice au travail des élèves – c'est bien le but d'un établissement scolaire, non ? – et qui est fermé au moindre petit bavardage de trop, c'est assez épatant qu'on y mette autant de frais...

Tant d'argent qui ne partira pas dans l'équipement scolaire. Ou dans le renouvellement des manuels. Ou dans le renouvellement des ouvrages du CDI. Ou dans la rénovation de la cour de récréation... Ou le renouvellement du matériel de sport. Et j'ai encore plein d'idées pour ça – quand il s'agit de dépenser, on a toujours plein d'idées.

Alors pour un bahut fraîchement rénové – et qui en avait besoin – on pourrait penser qu'il y a d'autres priorités que d'acheter un baby-foot... Je n'ai jamais géré le budget d'un collège, j'avoue que je ne sais pas la galère que ce doit être. Mais faut pas pousser, quand même, faut pas avoir fait bac+10 pour se douter qu'un bahut peut se passer d'un baby-foot...

 

Prochainement, des nouvelles de la fin de mon stage. Ca se passe super bien ! Même qu'Acadomia m'a redonné du boulot, héhé ! 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article