Christmas Week in Tuxford

Publié le par Méli

 

Bien, bien, bien, mes choupis. Méli annonce de manière officielle qu’elle part en vacances pour la France dès jeudi. Donc Méli sera indisponible de ce jeudi jusqu’au neuf janvier. Peut-être aura-t-elle la gentillesse de venir vous parler de combien la France est merveilleuse après trois mois passés à l’étranger – eh oui, déjà trois mois – mais rien n’est moins sûr – comprenez que j’aurai sans doute d’autres chats à fouetter, qu’on se le dise, mon carnet de rendez-vous déborde.

 

Mais Méli, dans son immense bonté, a décidé de vous faire profiter d’un dernier article avant Noël. Pour vous parler de la Christmas Week at school.

 

Il faut savoir que dans le Royaume-Uni, les vacances ne sont pas décidées que de manière nationale ; l’école a aussi son mot à dire, ce qui fait que, souvent, les dates diffèrent de quelques jours. Par exemple, à la Toussaint, j’ai eu une semaine de break là où d’autres FLAs en ont eu deux. De même, la plupart des écoles du Royaume-Uni sont en vacances depuis vendredi. La mienne ne fermera que demain à midi – mais je reprends plus tard en janvier héhé.

 

Donc pour faire simple, comme je suis chanceuse, je suis en vacances un peu plus tôt, soit depuis 13h GMT aujourd’hui. Mais pendant cette moitié de semaine – ce quart plutôt – de pseudo-cours, on fait des Christmassy things. Et comme en France, les élèves kiffent à donf les cours de langues à cette période de l’année, parce qu’on bosse pas, contrairement au cours de maths où ils vont manger cette géométrie et son point G dans un plan Q.

 

 Il faut savoir aussi que les anglais, à cette période de l’année, échangent un nombre impressionnant de greetings cards, qui sont un peu comme nos cartes de vœux – sauf qu’eux les donnent avant Noël, et nous après Nouvel An. Une de mes collègues en a tellement qu’elle n’a plus de place sur le cadre de son tableau pour les accrocher. Donc la grande activité de ces derniers jours était de faire écrire aux élèves des greetings cards en français-espagnol-allemand. Mais il y a quand même d’autres choses…

 

Mention spéciale pour mes fameux year 9, avec lesquels j’ai pu parlé de mon Noël, de comment qu’est-ce que ça marche par chez nous, tout ça. Suite à une petite présentation à base de St Nicolas et de marché de Noël de Besançon-Strasbourg-Montbéliard, ils ont été autorisés à me poser leurs questions sur notre Noël. Passé le traditionnel mais c’est quoi ces français qui mettent des chaussures/chaussons au pied du sapin au lieu de chaussettes sur la cheminée, j’ai eu droit au traditionnel panel de questions improbables que voici :

 

*Miss, you said you put the presents in the slippers, but what if your parents give you a TV ?

Miss, vous avez dit que vous mettez les cadeaux dans les chaussons, mais comment vous faites si on vous offre une télé?

 

*Miss, do you have Call of Duty in France ?

Miss, est-ce que vous avez Call of Duty en France? (oui, celui-là était un peu hors-sujet)

 

*Miss, is Foie Gras like paté ?

Miss, est-ce que le Foie Gras c’est comme du paté? (il m’a fait mal celui-là)

 

*Miss, why Santa and St Nicolas wear different hats ?

Miss, pourquoi le père Noël et Saint Nicolas n’ont pas les memes chapeaux?

 

Et ce parmi tant d’autres. J’ai du aussi expliquer ce qu’était un chapon – ce fut d’ailleurs fort drôle – et me suis faite traiter d’alcoolique parce que les français boivent beaucoup de vins/champagne/apéritifs lors du repas de Noël – l’hôpital qui se fout de la charité quand on voit ce que les anglais avalent comme alcools sans raison. J’ai aussi eu le goûter des year 10 – vi, les year 10 tout choupis que je kiffe sa maman – qui m’ont inondée de Pim’s et autres cochonneries à base de toffee – ma maman râle que je prends du poids après, mais comment voulez-vous refuser ? – et le super quiz des year 8 et des year 7, d’après lesquels gui signifie bonhomme de neige, cadeaux veut dire bougie (candles), et berger burger – celui-ci m’a fait particulièrement rire, surtout quand on sait que la prof a précisé que tout ce vocabulaire avait un rapport avec Noël.

Ils manquent aussi atrocement de logique. Ou en ont un peu trop. Et n’ont aucune oreille en ce qui concerne la sonorité des langues. Par exemple, les year 7, dans le quiz, avaient ‘joyeux noël’ donné dans six langues, et devaient relier langues et expressions.

Donc Joyeux Noël est allemand selon eux. Parce que nos deux points sur le e sont des umlauts et que c’est typiquement allemand. Et Buon Natale (Italien) est pour eux Gallois, et non Nadolig Llawen. Sachant que le double l en début de mot est typiquement gallois. Hmoui.

 

Je finirai avec le repas de midi qu’on a fait entre collègues du MFL department. On a tous amené un petit quelque chose et on a tout partagé. Eh bien, croyez-le ou non, mais j’avais emmené pleeeeein de truffes, et il n’en reste plus une seule n.n Elles ont toujours autant de succès.

 

Voici qui conclut l’année 2010 de Méli au Royaume-Uni. Je vous retrouve donc en 2011 pour de nouvelles aventures !!

 

Merry Christmas !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

LA SUITEEEEEEEEEEEEEEUH =)
Comment tu vas? ^^ Raconte-nous ;)


Répondre
J

LA SUITTTEEEEEEEEE =) =) =)


Répondre